Josef Koudelka, La fabrique d'exils | Catalogue de l'exposition

Pour la première fois des associations inédites d'images de la série, associées entre elles selon les souhaits de Koudelka. Cet ensemble est enrichit de nombreuses photographies jamais publiées, notamment des autoportraits du photographe.
A partir de {{ lowestprice.price.display }} {{ lowestprice.price.title }}
{{ lowestprice.price_strike.display }}
{{ lowestprice.price_other.display }} {{ lowestprice.price_other.title }}
{{ selectedVariant.price.display }} {{ selectedVariant.price.title }}
{{ selectedVariant.price_strike.display }}
{{ selectedVariant.price_other.display }} {{ selectedVariant.price_other.title }}
En rupture de stock
Les ventes à l'exportation n'incluent pas la TVA.
Vendu par Centre Pompidou (Livres et produits dérivés) Evénement
Josef Koudelka
Thèmes
Photographie

Description

"Être un exilé oblige de repartir de zéro. C'est une chance qui m'était donnée" (J.K.)
Cet ouvrage est en lien direct avec l'histoire personnelle de Josef Koudelka. En 1970, il quitte la Tchécoslovaquie et s'exile tout d'abord en Grande-Bretagne. Le photographe part à la rencontre de vies nomades à l'occasion de leurs rassemblements en Europe et dans le monde pendant plus de 20 ans. Ces photographies décrivent l'errance et les rencontres du photographe. Il ne cherche pas à documenter ces fêtes traditionnelles mais plutôt le moment où s'opère un décalage propice à la bonne photo.
La Fabrique d'Exils n'est pas une nouvelle version des livres précédents, mais un ouvrage qui explore la genèse et la construction de ce périple photographique. Il présente les associations d'images de la série pensées par Koudelka lui-même, enrichies de photographies inédites notamment plusieurs autoportraits. Un texte de Michel Frizot, issu de longues heures d'entretien avec le photographe, et accompagné de nombreux documents d'archives, précise les positionnements, les engagements et le mode de vie qui ont conduit à cette série iconique.
Josef Koudelka a reçu le prix Nadar (1978), le Grand Prix national de la photographie (1989), le Grand Prix Cartier-Bresson (1991), le Prix international de la photographie de la fondation Hasselblad (1992) et la médaille du Mérite de la République tchèque (2002). En 2012, il a été nommé commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture.

Informations générales

Auteurs
Josef Koudelka, Michel Frizot et Clément Chéroux
Editeur
Éditions du Centre Pompidou
Dimensions
20x30 cm
Année de publication
2017
Nombre de pages
160
Nombre d'illustrations
208
EAN
9782844267740

Vous aimerez également